Les dinosaures ont disparus??

On entend souvent parler de la « disparition des dinosaures » avec un tas d’hypothèses totalement farfelues. Déjà, il n’y a peut être plus de dinosaures sur terre qu’il n’y en a jamais eu! Commençons par donner une définition simple d’un dinosaure: on appellera dinosaure tout animal ovipare, donc il s’est effectivement passé quelque chose, mais ont été épargnés, les poissons, les oiseaux, les moustiques et encore les reptiles, ce qui fait quand même beaucoup de monde! Donc, en fait, ont disparus ce que j’appellerais les continentaux . Rappelons qu’à cette époque, il n’y avait encore qu’un continent unique, avec certainement des îles comme l’Australie actuelle ou les Galàpagos. Les continentaux pouvaient être séparés en deux groupes, les herbivores et les carnivores; en gros les herbivores étaient plus qu’obèses et vivaient dans des étangs pour deux raisons: sur terre il auraient été écrasés par leur propre poids ce qui aurait été très vite fatal et de plus ils aurait été bouffés par les carnivores d’une voracité permanente et aussi monstrueux; signalons qu’en ces temps barbares le climat de la terre devait être encore très humide pour faire dans l’euphémisme! Quand au régime alimentaire d’un tyrannosaure rex, je ne sais même pas quelle unité de masse il faudrait l’exprimer! Disons qu’on était quand même assez loin de l’image que l’on se fait du paradis terrestre!

Passons aux choses sérieuses et tentons de formuler une hypothèse crédible. il est arrivé que la terre traverse un nuage de poussière interstellaire, ce qui entraîne une chute importante de la température et les pluies diluviennes deviennent une tempête de neige sans fin, l’eau douce se transforme immédiatement en glace, ce qui condamne irrémédiablement les énormes herbivores, les autres herbivores n’ont plus rien à se mettre sous la dent et de toutes façons sont rapidement dévorés par les carnivores dont l’appétit est décuplé par le froid qui eux se bouffent entre eux et dévorent même les oeufs et donc le ménage est vite fait: extinction complète des continentaux; que reste il sur notre continent? Que des petits mammifères, bien au chaud dans leur terrier car la neige est un excellent isolant thermique et ils ont des racines à profusion.

Que se passa t’il pour les dinosaures volants? ces dinosaures étaient aussi cruels que les carnivores puisqu’ils l’étaient aussi et ces oiseaux primitifs, tel le ptérodactyle n’avaient pas de plumes, un peu comme les chauve souris et ont constitués un système biologique in dépendant en se bouffant mutuellement mais en assurant une progéniture suffisante;de plus, je pense que c’est durant cette longue période glaciaire qu’ils se sont couvert de plumes pour se protéger du froid (intervention divine, ou mutation spontanée, on n’en sait strictement rien!); toujours est-il qu’ils ont survécu.

Les poissons, c’est pratiquement la même chose. Même si la mer était gelée, ça ne pouvait être que sur une profondeur limitée et la neige jouant toujours son rôle d’isolant thermique, la température des fonds marins, n’était pas du tout incompatible avec la vie et les poissons ont constitués un bio-système en autarcie qui dure toujours aujourd’hui même s’ils évoluent dans la pénombre.

Dernier petit détail, comment sont apparus les mammifères, qui en l’absence de prédateurs totalement exterminés, se sont vite développés? c’est encore un mystère, même s’il y a des traits d’union comme l’ornithorynque, mammifère ovipare. De même le kangourou a une période de gestation très courte qui se poursuit dans la poche ventrale, un peu comme les poisons vivipares.

Conclusion: cet article n’a d’autres prétentions que de fournir une explication crédible et surtout par l’absence de considérations trop techniques d’être accessible à tous et en particuliers aux jeunes un peu amoureux de la beauté de notre écosystème exceptionnel.